À propos

Kokopele se lance dans la photographie en 2005, quand elle reçoit son premier appareil photo et qu’elle rencontre son premier photographe. Celui-ci l’encourage vivement à développer son sens artistique. Son travail est alors axé essentiellement sur le paysage et la street photographie, via des compositions relativement géométriques.

 

C’est en 2012 qu’elle fait l’acquisition d’un reflex. Elle développe ses connaissances techniques de la photographie ; dans un premier temps, grâce à un groupe de photographes parisiens et à l’urbex, puis au Palais de Tokyo en saisissant les jongleries enflammées du Burn Crew Concept. La même année, elle débute ses premiers portraits grâce à la série Pixels, qui sera revisitée et exposée de nombreuses fois au cours des années suivantes.

Elle est invitée, un an plus tard, pour son plus grand bonheur, à couvrir le festival de métal Warm Up Vernouillet. Elle débute ainsi la photo de concert, mêlant avec délectation ses passions pour la musique et pour la photographie.

 

Pixels forge son approche de l’être humain. Les projections mises en place dans cette série permettent à toute personne, quelque soit sa corpulence ou sa couleur de peau, de faire fi de son rapport au corps et de se réinventer, de devenir une créature fantasque ou de mieux s’accepter.

Ces thématiques la poursuivent par la suite dans tous ses projets. Ce processus continue d’opérer dans la série Paints. Si le corps est une bonne base pour travailler sur le mental, il est également exploré dans La Série Dont Vous Êtes Le Héros, qui exacerbe à son paroxysme des pans de la personnalité des modèles. L’Étude de Nu Anonyme permet à ses participants de porter un regard nouveau sur leur corps en mettant en avant certaines de leurs spécificités.

 

Son grand projet actuel, Stigmates, est un travail qui va encore plus loin, tant dans son étude de l’humain que dans son engagement. Kokopele cherche à mettre en avant la période de reconstruction qui suit l’agression sexuelle en elle-même. Le stigmate, c'est la trace, la cicatrice, visible ou non, qui demeure au fond de soi. C'est ce qu'il reste malgré tout, après s'être surmonté soi-même et reconstruit.

Dernières News

L’Étude de Nu Anonyme @ Le Proibido

Mais quelle surprise ! Une nouvelle expo ! Incroyable ! Inattendu ! Un immense merci […]

Pixels @ L’International

Les Pixels reviennent ! Un grand merci encore à l’association Art Massif et à L’International […]

Pixels LIVE @ la Grande Halle de la Villette

Oyez, oyez ! Grande nouvelle ! PIXELS revient sous une forme plus ludique… Le 1er […]

En voir plus